Viva Madiba !

logoVIva et jinovLa disparition de Mandela le 5 décembre 2013 ne pouvait pas nous laisser indifférents. Le 5 décembre 2014 des jeunes sur Paris, Saumur et Montpellier ont ouvert la voie en répondant à l’appel « Viva Madiba » lancé par JiNOV.  Depuis, chaque année, des fêtes Arc en ciel s’organisent sur Saumur et Paris.

Et vous, cliquez pour faire le Bond d’engagement et A vous la parole

 En 2017 « Unissons nos selfies »

Comme Melisande, mettez en ligne sur la page facebook de Jinov votre selfie devant un site nommé « Nelson Mandela » ou « Madiba ». Vous pouvez aussi en réaliser à l’occasion de votre fête Arc en Ciel du 5 décembre!!

« L’éducation est votre arme la plus puissante pour changer le monde. » A travers ses mots, Nelson Mandela définit le savoir comme un moyen incontournable vers la paix. A Angers, l’école qui porte son nom, tend vers cet idéal dans un quartier qui se construit dans la diversité et le partage dès le plus jeune âge.
Mélisande

Fête Arc en ciel 2017 de Saumur

Rejoignez nous!! suivez le programme

Retour en image sur le 5 décembre 2016

Au FIAP Jean Monnet à Paris

Les élèves de CM1 de l’école 12/14 Alésia ainsi que leur institutrice Delphine Creff posant pour le photographe Marcus Brandao.

1VM FIAP17

Projection de la vidéo Mandela & Moi (produite par le FIAP Jean Monnet et L.103 Productions).

VM2FIAP17

VM4FIAP17

crédit photo FIAP Jean Monnet

crédit photo FIAP Jean Monnet

Lectures intergénérationnelles portant sur les « Héros ordinaires » – Avec la participation des habitants et du Conseil de Quartier Montsouris-Dareau, des étudiants BTS gestion des entreprises de Dominique Coquard, du lycée Emile Dubois, et des élèves de CM1 de Delphine Creff de l’école 12/14 Alésia.

 

Roots & Gumboots, performance de la compagnie Ayoba retraçant les origines de cette célèbre danse sud-africaine.

crédit photo FIAP Jean Monnet

crédit photo FIAP Jean Monnet

crédit photo FIAP Jean Monnet

crédit photo FIAP Jean Monnet

Pour revivre ou découvrir ce 5 décembre 2016 au FIAP
 Cliquez ici

A Saumur, la semaine de fête Arc en ciel a mobilisé tous les âges, sans frontière.

 

La danse de la Liberté: initiation à la Danse Africaine avec les jeunes résidents d’Habitats Jeunes du Saumurois, Français, Indonésien, Américains, les jeunes mènent la danse..!!

 

Puis des messages offerts au monde de la ou l’on vient ou la où on va.

l'arbre à message

l’arbre à message, conçu par Tomaz, un jeune artiste mexicain, spécialement pour l’occasion.

 

Un cours de Langue Français Etranger autour du message de Mandela  réunissant Syrien, Tchécoslovaque, Soudanais, Turque sur l’initiative de Marion, jeune formatrice de l’association ASPFA de Saumur.

 

Le 5 décembre 2015

Viva Madiba à Paris

« Je suis Paris, ville de paix, ouverte à la diversité du monde »

VMParis1C’est avec la détermination de continuer à porter ce message en réponse aux attentats du 13 novembre que le FIAP a tenu à maintenir la programmation prévue pour célébrer la deuxième édition de Viva Madiba. Une scène ouverte animé par des habitants du quartier a permis que se rencontrent textes, musique, photos et dessins pour évoquer le souvenir et l’héritage de Mandela avec la participation d’élèves du Lycée Technique Emile Dubois, de la classe de CM1 de l’école 12/14 Alesia, d’étudiants de la Cité internationale universitaire de Paris, ainsi que des membres jeunes et seniors du Conseil de quartier Montsouris Dareau.Avant que le choeur vocal Men of gospel fasse taper tout le monde des pieds et des mains ! VMParis3

« Les parcs de la paix, le dernier rêve de Mandela » parc de la paix En soirée, Fiammetta Venner nous a fait l’honneur de venir présenter et commenter le documentaire qu’elle a réalisé avec la journaliste Caroline Fourest, et qui est passé sur Arte.  http://boutique.arte.tv/f10415-parcs_paix

De belles images au service d’un message puissant : dépasser les frontières pour réconcilier les peuples et protéger la nature. Cette utopie est déjà devenue réalité dans une soixantaine de sites dans le monde. Mandela lui-même a été saisi par l’énergie constructive de ces projets qui font de l’environnement un sujet de paix et de rassemblement. Il a encouragé la création d’un tel parc entre l’Afrique du Sud et le Mozambique et convaincu les autorités afghanes d’établir un parc de la paix sur le magnifique site des lacs de Band-i-amir… Au moment où se clôturait les travaux de la COP 21 sur la lutte contre le réchauffement climatique, Mandela, grâce à ce film, s’est donc discrètement invité parmi nous pour nous encourager à associer davantage l’amélioration du climat entre les humains et l’amélioration du climat de la planète.

La Fête Arc en Ciel de Saumur

madiba

Apéro échange au foyer de jeunes travailleurs

VMCinéSoutenu par la MJC, le collectif de jeunes saumurois a choisi de présenter son programme Viva Madiba en l’illustrant avec la diffusion du film de Clint Eastwood Invictus au Cinéma de Saumur. Une belle entrée en matière pour la fête tout en couleur du 5 décembre que  le petit collectif de danseurs, chanteurs, musiciens et acteurs amateurs de tout âge, nous avaient concoctés. Sous le signe du volontariat, cette journée a permis de recueillir, au delà de nombreux sourires, de nouvelles énergies pour continuer d’avancer dans les pas de Mandela. Hazrata et ses élèves, membre du collectif et fondatrice de l’association de danse Afrizina. théâtreMJC51215         pièce théâtre2Le procès de Rosa Parks par les élèves du cours de théâtre de la MJC Les Amants de lune51215 les Amants de Lune, musiciens, chanteurs et compositeurs, amateurs talentueux.

Les meilleurs moments de la préparation 2015

En écho à 2014 et dans l’élan du Festival Jeunes Talents, les jeunes du collectif saumurois de Viva Madiba, Jeanne, Marine, Daphné, Azra, Élodie, Florent, Tristan, Nicolas, s’activent déjà pour préparer leur fête Arc en Ciel qu’ils souhaitent faire rayonner bien au delà du saumurois. Et vous la fête Arc en Ciel 2015 vous la voyez comment? Le 30 août le collectif saumurois se trouve une Belle Excuse…! Vmlabelleexcuse2A l’occasion d’une fête africaine à la Belle Excuse, un bar éphémère sur un bras de Loire près de Saumur, Jeanne, Marine et Azra ont présenté leur projet de fête Arc en Ciel. De leurs échanges avec les personnes présentes, un conteur, des enfants, un musicien, des porteurs de projets Togolais…germera la suite de l’aventure dans les pas de Mandela. Programme à suivre de près…VMpano1

En Sarthe

Un bel échange avec des jeunes internationaux de passage ! campmoulinrotrouUne trentaine de jeunes participants aux chantiers internationaux organisés par Concordia dans la Sarthe se sont retrouvés le 14 août 2015 sur le site du Moulin de Rotrou à Vaas. Sur proposition de JINOV, Viva Madiba s’était invité dans le programme de ce moment d’échange et de partage qui rassemblait des jeunes comme Karen, Gemre, Lucien, Ayseygol, venus de Turquie, de Serbie, de Corée, du Maroc, du Mexique,du Pakistan, de Belgique…ou bien encore du Sud de la France . vlcsnap-5775 Michaëlla a parlé des initiatives portées par le groupe de jeunes de Saumur…..Jean-Pierre a évoqué ce qui s’était fait en France sur Paris et Montpellier l’an dernier. Une belle occasion de vérifier une fois de plus que le parcours de Madiba-Mandela ne laisse pas pas indifférent, et qu’il fournit un bel exemple d’engagement volontaire qui parle à des jeunes …volontaires. La présentation de l’idée de faire converger Viva Madiba et la Journée internationale du volontariat le 5 décembre a permis de révéler l’existence de cette Journée internationale que peu d’entre eux connaissait. L’évocation d’une nation et d’un monde arc en ciel a surpris certains qui associaient spontanément arc en ciel et Gay Pride. Tout le monde a convenu que les deux arc en ciel mettaient en lumière la même envie de vivre ensemble dans la diversité . La rencontre aura peut-être des suites…Plusieurs souhaitent rester en contact, une Mexicaine intéressée à faire quelque dans l’école où elle enseigne, une Turque impliquée dans un collectif de jeunes souhaite évoquer l’idée dans son pays…. Et vous la fête Arc en Ciel 2015 vous la voyez comment? Retrouvez le récit des fêtes organisées en décembre 2014 Paris, le FIAP a ouvert la voie

affiche Viva Madiba FIAP

Programme 2014 Le FIAP Jean Monnet, lieu de construction d’intelligence collective, ouvert à la jeunesse depuis 1968, s’est tout naturellement associé à l’initiative « Viva Madiba » portée par JINOV. Le 5 décembre 2014, pour cette première édition, le FIAP n’a pas fait les choses à moitié ! Et plus de 200 personnes auront pu l’apprécier. Décorations, nappes sur les tables, fonds sonores évoquant l’Afrique du Sud: dès le hall d’entrée et l’accès au bar, l’ambiance était posée. Impossible de ne pas croiser le regard de Mandela sur le diaporama installé dans l’accueil. Sa présence, forte et chaleureuse, s’est fait sentir tout au long de la journée au travers des diverses animations préparées et présentées pour l’occasion par l’équipe Cultures du FIAP en partenariat avec des établissements scolaires et le Conseil du quartier. Entre midi et deux, des élèves d’une classe de 1ère « sanitaire et social » du Lycée Émile Dubois et des adultes membres du Conseil de quartier Montsouris-Dareau ont proposé une série de lectures de mots choisis extraits de citations de Mandela  traduites dans le superbe arc en ciel que forment les multiples langues présentes dans cette classe  très cosmopolite, du français au tamoul en passant par le turc, le bassa, le vietnamien , l’espagnol et d’autres encore ! Dans l’après-midi, ce fut au tour d’autres personnes du Comité de quartier dont des semi-professionnels du théâtre membres de l’ association de comédiens « Le cœur des mots » de présenter des textes évoquant la vie de Mandela .Comme en écho aux questions proposées aux jeunes résidents par la borne interactive mise à leur disposition dans le hall: « quel Madiba êtes-vous:le combattant,l’utopiste, le diplomate ? » Puis vint la projection du film « Mandela et moi » ; une création réalisée par l’équipe Culture du FIAP à partir d’échanges filmés dans une classe de l’école primaire Alésia et d’entretiens avec des jeunes adultes étrangers, membres de Saphir Lab de passage à Paris : un témoignage édifiant et émouvant de la force d’attraction et d’inspiration que l’engagement et le message de Mandela continuent d’exercer sur des jeunes de tous âges et de toutes origines. En soirée la fête ne pouvait se conclure sans danser ni chanter. Avec tout d’abord la formidable démonstration d’énergie de la Compagnie Ayoba venue présenter la Gumboot, une danse percussive surgie du temps de l’apartheid des profondeurs du cœur des mineurs, et suivie par le groupe Expression Chorale,et son concert de chants traditionnels sud-africains. Comme une invitation à ne pas relâcher nos efforts pour vivre ensemble en harmonie…

Saumur,  des jeunes et la MJC dans l’aventure !

VMSaumur1 5 décembre 2014-18h00 : au pied des tours d’immeuble du quartier Chemin Vert , Hazrata, jeune bénévole d’une association d’initiation à la danse africaine,Tristan, en service civique au centre social, Mikaël et Céline, habitants du quartier, se préparent malgré le froid et l’humidité à ouvrir la marche dans une farandole arc en ciel ! Au rythme des Viva Madiba, la petite chaîne humaine d ‘une vingtaine de personnes se dirige vers la MJC, où les ados du cours de danse Zumba ont proposé de les accueillir avec une création de Zumba Zoulou spécialement pour l’occasion. Cette marche, ils l’ont préparée pour que la mort de Mandela ne soit pas une fin mais un début. Avec les mots qu’ils ont choisis , « respect », « égalité » « partage », « solidarité », « action », « liberté », « entraide »… écrits sur leurs lanternes fabriqués lors d’un atelier bricolage, ils signifient leur volonté de continuer d’avancer dans les pas de Mandela. Le groupe est heureux d’être accueilli chaleureusement par les jeunes animateurs de la MJC où les ont rejoints des résidents du Foyer de Jeunes , et de découvrir l’exposition réalisée par les responsables associatifs de la MJC, sur les grandes étapes de la vie de Mandela. Son titre « A nous d’écrire la suite de l’histoire ». Les participants ne se font pas priés: ils sont venus pour ça! Alors, munis de crayons de couleurs variées-, ils tracent sur un mur d’expression leurs pensées arc en ciel: « moi dans mon école je connais des enfants noirs, je suis contente de vivre avec eux, en récréation, on fait plein de choses ! » « ça sert à rien d’être raciste, on a tous un cœur », « Ton combat est exemplaire Mandela, à nous d’écrire la suite.. » « L’homme passe sa vie à se battre pour ses idées, ses convictions, qu’elles soient religieuses ou politiques, Nelson Mandela s’est battu pour tous les hommes, car derrière son combat, il y a une cause universelle, Viva Madiba ! », « Être libre, ce n’est pas seulement se débarrasser de ses chaînes, c’est vivre d’une façon qui respecte et renforce la liberté des autres.. tout est là, merci Mandela ». Les rencontres entre quartiers, entre structures, entre générations déclenchées par cette initiative portée à la base par quatre jeunes en formation sur Saumur, laissent déjà entrevoir de nouvelles envies d’agir ensemble, d’entraîner plus de monde dans la perspective du prochain 5 décembre…Et pourquoi pas en lien avec les autres sites pionniers de Viva Madiba sur Paris et Montepellier ? L’aventure ne s’arrête pas là !

Montpellier, chante et danse Madiba !

Viva Madiba Montpellier photoDSC_0385(2) A l’initiative d’un petit noyau d’artistes féru-e-s de rimes, d’harmonies, et de danses, on s’est retrouvé le 5 décembre au soir dans le repaire chaleureux du Vbucmed une bonne quarantaine de personnes toutes âgées de vingt ans, une fois, deux fois, trois fois, trop heureux de partager un moment d’amitié auprès de Mandela, jamais las, toujours là, à partager avec nous les chansons de Johnny Clegg & Peter Gabriel que trois d’entre nous ont présentées, à sourire au clin d’œil de leur costume noir et blanc, à découvrir « Madiba » la chanson surprise que Piau a spécialement composée pour l’occasion, à savourer le repas à base de riz jaune d’Afrique du sud, pendant que défilait un diaporama sur Madiba, et à danser, danser, danser sur 2 groupes de musiciens, suivi d’un boeuf, jusqu’au bout de la nuit, dans l’espoir qu’un nouveau jour se lève sur un monde arc en ciel . Et si on leur demande pourquoi ils se sont lancés dans la fête du 5 décembre, ils vous répondent : « Pour rencontrer des gens qui partagent des valeurs humanistes dans lesquelles je me retrouve » « Pour que ce soir là la danse & la musique nous réunissent autour de cet homme de force & d’amour » « Pour s’éclater, aller de l’avant, balancer de l’énergie autant qu’il en a mis ! »

L’empreinte laissée par Mandela doit continuer à inspirer les sociétés et les peuples dans leur marche en avant!

5 Décembre: le script du film…

C’est l’histoire d’une idée reprise au bond par quelques allumé-e-s qui se disent que ce serait chouette de danser le 5 décembre, le jour où Mandela s’en est allé vers d’autres cieux, manière de s’encourager à continuer d’avancer pas à pas vers un monde arc en ciel. La première année, en 2014,  ils ne sont pas légion: quelques groupes de jeunes qui font de la musique, de la danse, des arts de la rue en France. En décembre tu restes pas des heures dehors ! mais rien qu’une heure à peine, le temps d’afficher qu’on est là et de jouer des portables pour en faire profiter les ami-e-s, ça le fait. Dans un foyer de jeunes, des frileux ont préféré rester danser à l’intérieur, ça l’a fait aussi. D’autant qu’ils avaient eu la bonne idée d’alerter des potes africains. Résultat on a aussi célébré Viva Madiba du côté du Burkina ! Pas de raison donc de s’arrêter en si bon chemin. Cap sur 2015.  En activant les réseaux des uns et des autres, en s’aventurant à traduire les messages en quelques langues, la mobilisation gagne de l’ampleur.Et du terrain, sur tous les continents. D’autant que des artistes de renom rentrent dans la danse.Et avec eux des réseaux associatifs, des organisations de jeunesse…et des medias qui amplifient le buzz.Et la mobilisation.En 2016,17,18…. Et nous voici déjà en 2025 : « papa, maman pourquoi on danse l’arc en ciel le 5 décembre partout dans le monde ? » Et les parents d’expliquer à leurs enfants : « tu sais les grandes dates, c’est un peu comme des îles qui se forment au milieu des océans, par la poussée des volcans. Le volcan du 5 décembre c’est la force des gens. La force des gens qui savent qu’ensemble ils peuvent remuer des montagnes.Et écrire un peu de leur propre histoire.C’est ça l’arc en ciel…ça te dirait de dessiner un arc en ciel ? » Et toi ça te dirait qu’on écrive cette histoire ensemble ?

Le 5 décembre 2014, ce n’est qu’un début…!

publié le 28/02/2014